Nés derrière les pierres (2012)

  • Famille, Migration, – Switzerland
  • 7min

> Fiche Pédagogique, rédigée par Traces de vies
> Demander l’accès


A vingt ans, José et Teresa quittent le Portugal pour la Suisse. A la clé, un foyer heureux et une vie modeste de travailleurs immigrés, à l’ombre des richesses des autres. Aujourd’hui, leur fille – la réalisatrice – fréquente un jeune Helvète de bonne famille… La rencontre entre deux mondes que tout sépare, racontée avec humour et brio sous forme de roman-photo. Un regard doux-amer sur l’intégration.

A vingt ans, José et Teresa quittent le Portugal pour la Suisse. A la clé, un foyer heureux et une vie modeste, à l’ombre des richesses des autres. Aujourd’hui, leur fille, réalisatrice, fréquente un jeune Helvète de bonne famille… Le film raconte, d’une génération à l’autre, la rencontre entre deux mondes que tout sépare : des travailleurs portugais débarquant au pays des banques et des hôtels de luxe, une fille d’immigrés passant « de l’autre côté du miroir » au contact de la bourgeoisie romande. Avec pour héritage le rêve helvétique de ses parents, la cinéaste pose un regard distancié sur sa propre aventure familiale. Une histoire d’intégration, où les clichés ont la vie dure. Pour les démonter, quoi de plus naturel alors qu’un roman-photo ? Nés derrière les pierres décrypte avec brio l’imaginaire des immigrés et l’imagerie qui s’y rattache, tandis que l’idée même de contraste – social, culturel – dicte sa forme au film. Le décalage entre l’image et une voix-off teintée d’ironie, ainsi que les minutieux jeux rythmiques du montage donnent à ce conte de fées toute sa saveur aigre-douce. — Alessia Bottani

Director

Carina Freire

Producer

Lionel Baier

Language

French

Vous aimerez peut-être aussi

La Clé de la chambre à lessive (2013)
  • Migration, Humour
  • 1h 12m
Anote's Ark (2018)
  • Écologie, Migration
  • 1h 17m
Uncle Laci (2012)
  • Deuxième guerre mondiale, Migration
  • 1h 7m
Tente 113, Idomèni (2020)
  • Migration, Construction de soi
  • 18min