Encordés

Loading...

La Patrouille des Glaciers, course militaire internationale de ski-alpinisme ouverte aux civils, est l’épreuve de montagne la plus sévère qui soit. Pour y avoir pris part lui-même trois fois, Frédéric Favre a conscience des difficultés et enjeux d’une telle entreprise. Après avoir filmé, caméra à la main, des coursiers à vélo de Lausanne dans son opus précédent (Cyclique, VdR 2015), le cinéaste repart dans un exercice cinématographique intense puisqu’il accompagne, littéralement, le processus d’entraînement de trois équipes faisant chemin vers la date fatidique. Au-delà de la dimension mythique et sportive se profilent très vite d’autres motifs : « (…) j’aspire à montrer ce qui se trouve sous la surface, ce qui concrètement pousse les gens à faire quelque chose d’aussi difficile et dangereux que l’alpinisme en course. Et pourquoi tant d’athlètes évoquent la dépendance et l’addiction lorsqu’ils parlent du ski-alpinisme. » Se dépasser physiquement pour défier ses angoisses ; F. Favre retrace, avec l’élan et l’empathie qui caractérisent son cinéma, une aventure humaine et sportive hors du commun. – Emilie Bujès

Fiche pédagogique

Interview de Fréderic Favre


Le sous-titrage est proposé en partenariat avec

Nous répondrons par email à votre demande dans les plus brefs délais.
Pour toute question, vous pouvez nous écrire à edu@visionsdureel.ch

L'accès peut être renouvelé dans un deuxième temps, mais si vous avez un projet de plus longue durée, vous pouvez nous le préciser dès à présent

Réalisation
Frédéric Favre
Production
Lomotion AG
RTS
SRF
SRG SSR
ARTE
Bayerischer Rundfunk
Photographie
Frédéric Favre
Montage
Prune Jaillet
Scenario
Frédéric Favre
Son
Frédéric Favre
Musique
Joséphine Maillefer

2017
1h46min
Suisse

Thématique
Construction de soi
Disciplines
Arts Visuels
Philosophie
Psychologie
Degrés scolaires
Secondaire I
Secondaire II
Langue
Français
Sous-titres
Allemand
Anglais
Italien

Désolé

Ce site internet ne fonctionne pas avec Internet Explorer,
Merci d'utiliser Edge, Firefox or Chrome.


Sorry

This website doesn't work on Internet Explorer,
please use Edge, Firefox or Chrome.